Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 15:57

Me suis réveillé

En retard

Pour mon rendez-vous amoureux

Affolé j’ai sauté de mon lit

En slip

Et j’ai descendu les escaliers

A toute vitesse

En slip

J’ai pédalé comme un fou

En slip

Grillé les feux rouges

En slip

Roulé sur les trottoirs

En slip

C’est culotté

Suis passé devant la concierge

En slip

Et j’ai sonné à sa porte

En slip

J’ai mis un point d’honneur

Pour être à l’heure

L’exactitude

Est la politesse des rois

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 15:55

Difficile de voir

La vie en rose

Quand on est dans un état

Gris pâle

On ne peut

Que broyer du noir

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 15:50

Monsieur le président

Messieurs les ministres

Députés

Sénateurs

Veuillez prendre place

Dans cet avion supersonique

Fleuron de l’aéronautique

Que vous allez inaugurer

Quelle chance

Et qui va vous emporter

Dans les grands espaces infinis

Frissons garantis

A vous les magnifique paysages

Des espaces intersidéraux

Saturne et ses anneaux

La voie lactée

Vos concitoyens se sont cotisés

Certains ont été particulièrement généreux

Pour vous offrir ce voyage merveilleux

Qui sera

Aïe

Sans retour

Good byeeee

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 20:10

Mon chat me ronronne

Que la vie est belle

Que vivre est une chance

Que c’est une belle aventure

Qu’il faut vivre à fond

Mon chat me ronronne

Qu’on ne vit qu’une fois

Et qu’il faut pas gâcher cette chance

Mon chat me ronronne

Que je dois apprendre à regarder

A écouter

Apprendre à vivre

Tout simplement

Sans me poser de questions

Mon chat est un grand sage

Je ne lui arrive pas à la cheville

Je le regarde

Avec envie

Avec respect

Comment fait-il

L’animal

Pour atteindre

Cette sérénité

Sans mot dit

Sans mot dit

Maudit matou

Je suis miné

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 21:39

Je vais être décoré

Pour mes faits d’armes

Pour avoir bravé l’ennemi

Et sauvé quelques-uns de mes camarades

Je vais être décoré

Pour mon courage

Mais ils se trompent

Je suis un assassin

J’ai tué des pères de famille

Des jeunes gens

Des innocents

Et peut-être quelques femmes et enfants

J’ai tué des êtres humains

Pour sauver ma peau

Pour obéir aux ordres

J’ai accompli un sale boulot

J’ai tiré sans me poser de questions

C’était facile

Une simple pression du doigt

Ça tient à pas grand-chose la vie d’un homme

Je suis un assassin

Et je vais être décoré

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 21:33

Je suis l’homme

Qui regarde

L’homme

Mais peut-être

Suis-je regardé

A mon tour

Peut-être

Quelqu’un m’observe-t-il

Discrètement

Alors je suis l’homme regardé

Par l’homme qui regarde

L’homme qui regarde

L’homme

(Tu veux ma photo ?)

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 17:03
sydney  Simonneau 29rue Adrien Hébrard  82170 Grisolles  12,80 € frais de port inclus

sydney Simonneau 29rue Adrien Hébrard 82170 Grisolles 12,80 € frais de port inclus

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 15:53
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 15:39

Nous sommes 170 auteurs et illustrateurs à avoir participé depuis Avril 2011 aux projets en faveur de l’association Rêves qui permet à des enfants gravement malades de réaliser leur rêves grâce aux droits d’auteurs et les bénéfices divers générés par nos 4 livres (anthologies éphémères) publiés à ce jour :

Parmi nous, des personnes de nombreux pays et horizons, de tous les âges (neuf ans à plus de quatre-vingts) déjà connues dans leur domaine, dans leur art (artistes – photographes, peintres, sculpteurs, écrivains) et puis d’autres, anonymes qu’on ne connaîtra jamais que sous les pseudonymes qu’ils se sont choisis.

Chaque fois que nous avons réussi à faire sourire un enfant, nous en avons été immensément heureux. Depuis notre premier livre cinq rêves sont déjà réalisés, un autre est en passe de l’être, nous avons versé près de huit mille euros à l’association Rêves

Nous sommes particulièrement fiers de notre nouveau-né : Le Mariage.

Ce livre de 334 pages sur lequel nous avons travaillé depuis février 2012 représentait un défi supplémentaire en ne nous contentant pas de rassembler des textes indépendants mais en écrivant une véritable histoire, celle du mariage de Marie et Clément et de toutes les personnes qui y ont assisté et qui confient leurs sentiments, leurs souvenirs au contact des mariés. Chaque auteur a créé son personnage, lui a donné vie. Ceci a nécessité une communication par courriel entre les différents auteurs et une relecture attentive de coordinateurs pour assurer la cohérence du tout. Les illustrateurs avaient une contrainte : travailler en noir et blanc, pour diminuer le coût du livre.

Nous souhaitons de tout cœur que le mariage, ce livre pas tout à fait comme les autres, aux 186 mains et 93 cœurs, ait une audience record parce qu’il le mérite mais surtout pour qu’il puisse donner de la joie à des enfants malades.

Merci à tous ceux qui achèteront ce livre et qui partageront cette information avec leurs amis et connaissances par mail et sur les réseaux sociaux.

http://www.les-anthologies-ephemeres.fr

Merci pour tout,

Quichottine

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 21:20

Je suis un grand décimeur de mouches

Devant l’éternel

Dès que j’entends

Un bourdonnement suspect

mon sang ne fait qu’un tour

Je me précipite sur ma tapette

Pour les zigouiller

Sur ma serviette

Pour les dézinguer

Parfois un geste prompt de la main suffit

Tout est bon

Pour éliminer ces enquiquineuses ailées

Sus aux diptères

A la casserole

Les mouches bleues

Les vertes

Les dorées

Les mouches à bœuf

Les mouches à merde

Je les pourchasse toutes sans distinction

Je fais mouche à chaque fois

Génocide assumé

Mon œuvre accomplit

Je parcours

En prenant le taon

Le champ couvert de mouches mortes

Et je m’imprègne de ce silence profond

(On entendrait les mouches voler)

Et tant pis si elles ont une âme

Aux âmes citoyens

Tant pis si au jugement dernier

Une colonie de mouches vengeresses

Me précipite dans le feu de l’enfer

En vrombissant de plaisir

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de salvatore sanfilippo
  • : un peu de poésie et d'humour dans ce monde désenchanté...
  • Contact

MES RECUEILS

contrarié

 

 

couv-salvatore-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

photo-recueil-compresse.JPG

 

 

 

 

 

img004

 

78 pages 10€

 

 

sanfi@laposte.net