Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 12:08

Souvenir 11

Je suis moins petite
et la maison est grande
je peux monter
et regarder les gens
de haut

Tapie
entre les marches
je regarde
ma mère
qui cuisine
qui est belle
qui est jeune
qui ne sait pas

que je la regarde

Souvenir 18

Je l’avais vue
sur le profil
du Popocatepetl
Dans les fictions
américaines
Sur quelques
cartes postales

Je partais
à l’école
quand elle est
tombée du ciel
blanche
froide
et réelle
tombée dans
ma bouche
ouverte
en éclat
de rire
ma première neige
mes premier flocons
mangés
avalés
inoubliables

Souvenir 24

Dans les vestiaires
je compare
mes seins
à ceux
de Sophie

Nous comparons
toutes
nos seins
à ceux de Sophie

Sophie
à des seins
magnifiques
ronds
blancs
élastiques

Nous traitons
Sophie
de salope

samantha barendson

est née en 1976 en Espagne, de père italien et de mère argentine. Elle grandit ensuite en Argentine puis au Mexique et s’installe finalement en France, à Lyon, par le plus grand des hasards. Comme elle, ses textes voyagent d’une langue à une autre, et parfois se mélangent.

Auteur de poésie et de pièces de théâtre, elle aime travailler en collaboration avec d’autres poètes, peintres, illustrateurs ou photographes. Elle aime ensuite déclamer, crier, hurler ou chanter ses textes sur scène, un peu frustrée de n’être pas une chanteuse de tango.

Elle fait partie du Collectif : « Le syndicat des poètes qui vont mourir un jour ».

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 19:16

 

 

Je pisse

Je compisse à tour de bras

Je marque mon territoire

Je pisse

Aux quatre coins de ma maison

Aux pieds des arbres

Contre les roues des voitures

Sur les trottoirs gris

Je pissouille

Je pissote

Je crachote

Je gougoutte

Sur mes  croquenots

Je pisse contre les murs des prisons

La façade des administrations

Sur les places  désertées

J’évite les pissotières

Malodorantes et inondées

Je préfère

Les grands espaces

La nature

Et le chant des oiseaux

J’arrose le gazon

Les pissenlits

Les fleurs de mon jardin

J’abonde

Ça dégringole à flot

J’averse

Je déverse

Je pisse

Avec la plus grande volupté 

Je me soulage

Je fais des huit

Des arabesques

 J'écris des mots

( Pas plus de cinq lettres)

 

Je suis artiste à ma façon

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 19:29

 

Depuis qu’on a voyagé côte à côte

Dans le même wagon

Et qu’on s’est regardé dans la vitre

Par en dessous

On peut dire

Qu’on est un peu ami hein

Et pisqu’on est un peu ami

Je peux p’t ête

Te donner un bisou

Sur la main

Et pisque on est un peu ami

Je peux p’t ête  te donner un bisou sur l’épaule

Et p’t ête aussi sur la joue

Et p’t ête  même

Allez

Sur...

La bouche ?

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 20:56

 

 

 

Il dessine des animaux féroces

Des tigres qui rugissent

Des lions

Des crocodiles inquiétants

 

Dessine des animaux gentils

lui dit la maîtresse

 

Il a dessiné un lapin

Dévoré par un tigre affamé

 

Pauvre lapin

Il n’avait rien demandé

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 16:55

img004

 

 

Dessine-moi un poème     recueil de poésie  illustrations Chrisal

 

78 pages

 

 

VIVE L’AMOUR AU ZOO

 

Vive l’amour au zoo

Lion zèbre chameau

Forcez les grilles

Ouvrez grand les écoutilles

Allez compter fleurette

A votre voisin de cage

Changez de  crémerie

Un peu de fantaisie

Emmêlez-vous les pinceaux

Caressez-vous la couenne

Gazelle tigre ours

Faites vous des mamours

Des bécots

Pratiquez la saillie

Partez à l’assaut

Aujourd’hui

Tout est permis

Soyez amoroso

Vive l’amour osé

Au zoo
Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 10:34

http://www.printempsdespoetes.com/userfiles/Image/2015/Affiche2015.jpg

 

 Spectacle de poésie

sous la direction de Nathalie Fort et Vincent Tessier

Joué par les groupes  primaire, collège, lycée, adultes du   Théâtre Des Collines

 

Les CLEVOS à ETOILE

 Samedi 21 mars   20 h 30

Poèmes de  Robert Desnos,  Morgan Riet,  Jean ClaudeTouzeil,  Jacques Prévert,  Henri Michaux, Marcel Proust,  Mahmoud Darwich,  Rutebeuf,  Patrick Joquel,   Flora Delalande,   Alain Boudet,     Dan Bouchery,   Jean Pierre Siméon,  Charles Camproux, Martinus Von Biberach,   Wislawa  Szymborska,   Armand Monjo,  Roland Nadaus,   Salvatore Sanfilippo

 

 

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 21:13

 

Sabots

Tatanes

Croquenot

C’est le grand jour

De la parade

Du défilé

Bigarré

Déjanté

Va-nu-pieds

Et écrase-merde s’abstenir

Mettez vous sur votre trente et un

Fillettes

C’est la fête

Ça va être grolle !

Lâchez-vous

Coup de pompe interdit

Puis à minuit

Venez faire un tour au bal

Jetez  pantoufles de vair

Chaussez ballerines

Soyez socquettes

Babouches en cœur

Donnez bécots

Roulez patins

A tire larigot

Peut-être trouverez-vous

Chaussure à votre pied

Et dansez

Virevoltez

Jusqu’au boots de la nuit 

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 22:09

 

 

 

Colin au restaurant

Déguste une Tanche de jambon

Avec un verre d’Alevin rouge

Sans tacher le joli n’Apron

La télé passe un vieux film de Bardot

Il se sent un peu Sole

Au Bar une Roussette

- Julienne de son petit nom -

Le regarde

Avec ses Beaux yeux

Il lui sourit

et lui Limande

D’un Thon affable

De venir s’asseoir à sa table

Il lui offre à boire

Ça l’Hareng  joyeuse

A la fin du repas

Ils quittent  le Lieu

Heureux comme deux poissons dans l’eau

Et partent dans son vieux Tacaud

Jusqu’à Brême

 

Le Thasard des rencontres

A bien fait les choses

 

 

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 21:21

Mon premier amour avait de l’acné
mon deuxième une mobylette
mon troisième de la timidité.
Mes amours suivantes nymphomanie
cheveux gris et peur des souris
presbytie et assurance vie.
Aucun n’avait trois seins
aucun n’avait le troisième œil
aucun n’était cousu d’or.

 

Michel Monnereau

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 21:18

 

quand je pense
quand je pense
quand je pense à toi

je me demande
je me demande
si tu penses à moi

et si tu penses 
si tu penses 
si tu penses à moi

est-ce que tu te demandes 
est-ce que tu te demandes
te demandes

si je pense à toi ?


Jacques Roubaud

 

 

Repost 0
Published by salvatore sanfilippo
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de salvatore sanfilippo
  • Le blog de salvatore sanfilippo
  • : un peu de poésie et d'humour dans ce monde désenchanté...
  • Contact

MES RECUEILS

contrarié

 

 

couv-salvatore-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

photo-recueil-compresse.JPG

 

 

 

 

 

img004

 

78 pages 10€

 

 

sanfi@laposte.net